Le projet GlobalDiagnostiX

L'objectif du projet GlobalDiagnostiX est de développer, en partenariat avec les acteurs locaux, un appareil de radiographie digital, ultra-robuste et bon marché adapté au contexte des pays en développement. Le contexte des pays du Sud est tel que le système doit être extrêmement résistant aux environnements tropicaux, à savoir contre à l'humidité, à la température et à la poussière. Les instabilités du réseau électrique causent plus d'un tiers des pannes des équipements médicaux. L'appareil GlobalDiagnostiX doit être en mesure de fonctionner en cas de coupure de courant ou de fortes fluctuations du réseau électrique. Compte tenu du manque de professionnels formés dans ces pays, le système doit être sûr et facile à utiliser, tout en nécessitant un minimum d'entretien. Un service de téléradiologie sera mise en place afin de permettre aux hôpitaux ne possédant pas de radiologue d’envoyer les radiographies via le réseau de téléphonie mobile dans un centre qui pourra émettre rapidement un diagnostic à distance.

Enfin et surtout, le système doit être abordable. Le coût total de possession (comprenant les coûts d'entretien et de réparation pendant plus de dix ans) doit être réduit d'un facteur dix par rapport aux solutions existantes.

Pour cela, il est nécessaire d’innover, non seulement dans la technologie, mais aussi dans les mentalités, en recourant à des projets collaboratifs qui s’appuient sur la réalité du terrain et qui sont économiquement viables. GlobalDiagnostiX est un projet unique qui, en cas de succès, ouvrira la voie à une toute nouvelle approche de conception des dispositifs médicaux.

Une alliance pluridisciplinaire

Le projet GlobalDiagnostiX a permis de mettre en place une alliance regroupant plus de 35 chercheurs, ingénieurs et spécialistes de tous les domaines rassemblés dans le programme EssentialTech.

En Suisse, l’alliance implique plusieurs laboratoires de l’EPFL, 10 groupes de recherche de la HES-SO (domaines santé, ingénierie et design), l’institut Paul Scherrer, la fondation EssentialMed initiatrice du projet et responsable de la valorisation, l’institut Tropical et de Santé Publique Suisse ainsi que le CHUV.

Dans les pays du Sud, elle s’appuie sur l’hôpital universitaire de Yaoundé au Cameroun, le centre universitaire de recherche sur l’énergie pour la santé au Cameroun, et des acteurs locaux dans les pays en voie de développement.

Roadmap projet

Notre approche

Ce projet est développé selon la méthodologie du programme CODEV - EssentialTech de l’EPFL. La technologie et le modèle d'affaire sont élaborés en considérent le cycle de vie complet d'un appareil, afin d'optimiser le coût total de possession, par exemple en tenant compte des aspects liés à la logistique, la formation et la maintenance. Plusieurs experts et acteurs clés sont impliqués durant tout le processus afin de garantir que le système soit parfaitement adapté au contexte local.